mardi, mai 22, 2007

Un train nommé Tanbir (suite :le tunisien, est il terrorisable ?)



C’est comme cela que procèdent les extra-terrestres : Entre la nuit du jeudi et du vendredi du 10-11 Mai 2007, vers 4H du matin, j’étais en pleine nature hostile, au milieu de nulle part, dans un endroit que je ne connaissais absolument pas.

Qu’est ce qui s’est passé ? Comment me suis-je retrouvé là ?

Je me suis retourné à droite et à gauche et j’ai découvert que je n’étais pas le seul : il y avait des hommes et des femmes de tout âges : des jeunes garçons à la cervelle complètement footu ( ya que le foot la dedans) ; des vielles femmes qui marchaient a peine ; des hommes a lunettes qui criaient et réclamaient je ne sais quoi ; des mères ou bien essayant de bien couvrir leurs bébés ou bien des mères enceintes cherchant un endroit couvert au milieu d’une compagne ouverte ; Un homme saoul qui, en pleurant, jurait devant un flic qu’il ne l’ai pas, se plaignant de ces jeunes ( qui riraient) qui lui ont volé son téléphone portable.

J’étais au milieu d’une cacophonie totale. Je me suis approché d’un homme aussi hébété que moi.

- S’il vous plait où sommes nous ?

- Nous sommes à Sidi Salah, à une vaingt Kilomètres de Sfax.

Je me suis approché de ses gens qui encerclait deux travailleurs de gare : ils etaient a deux doigts d’en venir aux mains !

- Vous vous êtes engagés à nous emmener à destinations ! Nous avons payé nos tickets ! Pourquoi le train s’arrête ici ? C’est quoi que cette grève au milieu de nulle part et a 4 H du matin ????

- Mais, on y est pour rien nous ! Nous, nous avons cassé la grève pour vous ! On travaille -alors que normalement nous devons être en grève- juste pour vous servir ! et c’est comme cela que vous nous parlez ?

- Pourquoi vous n’aviez pas dit qu’il y avait grève avant qu’on achète nos billets à la gare de Tunis ?

- Ils ont du oublié de vous informer !

- Oublié ? ca s’oublie ?

Je me suis avancé et me suis freillé un chemin dans la foule pour parler à ce type :

- Vous êtes normalement en grève, n’est ce pas ? Pourquoi voulez vous, vous mettre les passagers sur le dos ? Alors que vous auriez pu en nous informant de vos problèmes, avoir notre soutien et on aurait même pu défendre vos causes ? Croyiez vous que nous autres, passagers, nous sommes contres le fait que vous réclamez vos droit ??? Tout au contraire !

- On est là pour servir le pays quand on nous le demande ….

Et voila qu’il me réchauffe deux trois phrases en bois, qu’on aurait pu entendre lors d’un « dossier » dans notre chaine de télé nationale.

J’ai tout de suite identifié ce genre de types qui sont là pour saboter leurs collègues tout en faisant de la façon la plus médiocre le travail à faire, tout en scandant deux phrases réchauffés qu’ont leur a appris.

Nous avons attendu, résignés, les autobus qui ont amené les 300 passagers du train jusqu'à « sidi Abid » a quelques kilomètres de l’autre coté de Sfax. Nous avons à nouveau attendu un autre train qui nous emmena à Gabés. A Gabes nous avons re-trimbalé nos bagages dans la bus de correspondance pour Djerba.

Tout le monde était plein de sarcasme ! On a prié pour ne pas être largués en pleine mer par le Bac de Djerba à cause d’une grève.

Moi si on m’aurait répété les mêmes mots de bois entendus à la gare dans le bac, j’aurais tout de suite sauté de mon propre gré !

Le voyage dura plus de 12 heures !

4 commentaires:

Téméraire V5.0 a dit…

Si j'étais pas au courant des faits, j'aurais dit que la première partie de ton histoire est extraite de X Files.

gouverneur de Normalland a dit…

@temeraire : Cela depasse X files ...car au moins les enqueteurs de X files suivaient une logique alors qu'ici y a absolument aucune logique. l'agent fox mulder aurait pris sa retraite et l'agent dana scully aurait arraché ses cheveux !!!!

Tas a dit…

ou normal. gardez votre sang froid!

nejib a dit…

:P
même les gréves on sait pas bien faire?!!
Le gréve a commencé quand le 10 ou débuta le 11 (donc vient de débuter)?

Le Mec de la gare est au service du pays quand on lui demande =>
- Ondemand:Pas tout le temps, parfois, il déssert le pays.
- Lui il sert les pays mais pas le peuple de ce pays.

Démagogie à deux Dourou.

Juste une correction: Sidi Salah est à 19Km de Sfax.