samedi, janvier 13, 2007

Que ton destin soit plein de chance !


« Trente trois, trente trois ! ».C’est ce qu’elle répétait. Et à chaque fois qu’elle le disait, elle sentait la douleur L’envahir.


- Est-ce que je ne pourrais pas dire autre chose ?

- Comme Quoi ?

- Autre chose … je ne sais pas moi … vingt et un ou dix huit … c’est bien dix huit !

- Ha ha ha ! Vous êtres une rigolote vous !


Elle était étonnée que le docteur trouve ce qu’elle disait rigolo. « Je n’ai jamais compris l’humour des français, ils rigolent de tout ces gens là ! »


- En tout cas vous n’êtes plus obligée de répéter aucun chiffre puisque l’auscultation est finie.

-

- Je vous rassure madame…

- Demoiselle !

- Excusez-moi … mademoiselle ! Vous êtes dans un parfait état !


Le diagnostique ne l’étonnait pas du tout, bien qu’elle ait vraiment mal !

Elle avait mal au cœur et avait des sérieux troubles de sommeil qui s’accentuaient de jour en jour.


« Trente trois » elle l’a répété en sortant de l’hôpital « trente trois ans et un lit vide … comment dormir dans un lit vide à trente trois ans ? »


Jour après jour son mal s’aggravait et son insomnie s’agrandissait, toutes ses aînées sont mariées et ont deux ou trois gosses. Même des filles qu’elle a gardé chez elle, quand elles étaient petites, le sont ! « et moi …rien ! Pas de mari, pas d’amour, pas un sourire, pas un regard, ni des mots doux ni même des mots durs …rien ! »


Elle fixait une vitrine non pour voir ses articles mais plutôt pour se voir elle-même !

« Suis-je tellement moche que je fais fuir tous les garçons ? Qu’est ce qui ne va pas chez moi? »


- Ma fille s’il te plaît … où puis-je trouver la station de métro ?

- Ce n’est pas loin c’est juste en face !

- Où ça ? Je vais par où ?

- J’y vais moi de même ! Je vais vous conduire !


« Voilà c’est ça mon destin ! S’occuper des vieux et changer les couches des gosses ! »

Tout ce qu’elle faisait c’est s’occuper de son vieux père, lui donner à manger et le nettoyer.

Et lui, qui a perdu la faculté de la parole, lui souriait en guise de remerciement !

Elle haïssait son sourire qu’elle trouvait toujours ironique.


- « Ykawi saadek ! » Ma fille !


C’est ce que la vielle lui a dit quand ils sont arrivés dans la station de métro. C’est la phrase qu’elle ne supporte pas ! Cela veut dire « que ton destin soit plein de chance ! »


« On a toujours culpabilisé mon destin ! En dirait que mon destin était mal rédigé.

Quand mon père a refusé les garçons qui ont demandé ma main, j’avais a peine 21 ans, il l’expliquait en me disant : « le destin ne peut pas te réunir avec des gens pareil! » : Trop pauvres a ses yeux !

Quand il m’a fait sortir de l’école à un jeune âge, ma mère n’a trouvé qu’une seule et unique explication pour me consoler : « ton destin t’attend à la maison » car selon eux pour être choisie par un homme noble il fallait savoir diriger un foyer … comme-ci pour diriger un foyer il fallait renoncer à tout !

Même quand j’ai vieilli sans trouver un mari c’était « la faute au destin » et on a tenté de réparer cela chez les sages et sorciers ! »


Le métro s’approchait de la station. Çela était un soulagement pour elle, pas parce qu’elle voulait rentrer chez elle, tout au contraire, mais plutôt parce que c’est l’endroit ou elle pourrait rencontrer pleins de gens !


« Si au lieu de culpabiliser mon destin on m’a laissé sortir, ma vie aurait pris une autre tournure ! Si on m’a laissé comme mes ex-copines à mes études j’aurais été - comme elles -mariée à un de mes collègues ! »


Elle s’est assise en face d’un beau garçon qui regardait par la fenêtre.


« Pourquoi un garçon comme celui là ne me regarde pas ? Est-ce qu’il est amoureux ? Peut être qu’il a une petite amie qui a su le charmer ... »


Sans qu’elle s’y attende, le beau garçon commençait à lui balancer des regards de plus en plus fréquents … elle ne savait plus comment réagir tant elle était surprise !


« Ma main … où je mets ma main ? Serait t –il sage de la mettre sur ma joue ou valait t-il mieux de la baisser.. . dois-je lui sourire ou pas ? .. »


Elle était troublée … mais vraiment heureuse.


« Si je ne fais rien, une fois le métro s’arrêtant, il va partir et jamais plus je ne le reverrais ! Fait quelque chose Aicha !!! Réagit ! »


Avec un air troublé qu’elle n’a pas pu dissimuler, elle lui a lancé un sourire précipité alors que son cœur qu’elle estimait malade battait plus fort et plus gaiement que jamais ! Apres un long regard il lui dit :


- Excusez-moi …

- Oui ?


Elle avait presque les larmes aux yeux tant ce moment était pur bonheur pour elle !

« Çe n’était pas trop top » : elle aurait aimé dire à son fameux « destin » qui lui a tant parlé de bonheur dans les cartes et au fond des tasses de café qui ont multiplié ses derniers jours !


- Ce n’est pas toi Aicha !

- si …

- En fait... je te connais !

- Ah oui ?

- Oui.. En fait j’étais votre voisin …je suis Houssem, tu te souviens ? Tu t’occupais de moi quand ma mère travaillait.

- Ah oui …bien sur... le petit Houssem !

- Je voulais juste savoir si t’avais l’heur Aicha.

- oui bien sur que j’ai l’heur il est …


Sans se rendre compte, ses larmes commençaient à tomber à flot quand elle regardait sa montre.


- En fait il est 11 : 35 …non, non …ce n'est pas bien 11 : 35 il doit faire moins tard …beaucoup moins tard ! Moi j’aurais dit dans les 11 : 23 ou même mieux 11 : 18 !


La regardant d’un air suspect et surpris le beau garçon s’éloigna sans lui dire un mot et au prochain arrêt, il est descendu et a déjà fondu dans la foule la laissant seule … elle et ses nombreuses tasses de cafés et son immense lit vide … toute seule …face à son destin !


6 commentaires:

SkyDancer a dit…

Mais!! Mais!! Mais!!

Mais!!

Mais!!

Mais!! Il est Génial ce texte!! la7mi 9ach3er!!

ya3tik el sa77a 3amm el gouverneur!

gouverneur de Normalland a dit…

Merci beacoup ! 7achamtni 3la rou7i ! cela fait 5 ou 6 ans qu'il est dans mes tiroires !

ORchea a dit…

ne9sin kobbi na7na! ti chnowa tawa! ama c du beau dramatiqaue ... ça a l'air d'un scénario de court métrage ;-)

3azmon a dit…

la première fois, si tu te rapelles?? quand j'ai lu cette histoire je me disais21;21;;21...;;;21....
...................26;26;26;26........2626
oui, drôle de coincidence!! mais je te l'assure!!!

Anonyme a dit…

kobbi? pourquoi kobbi? moi ça m'a fait plutôt rigoler ce texte. je ne vois pas le côté dramatique excusez moi.

gouverneur de Normalland a dit…

orchea: thanks mdm la ministre

3azmon : je ne me rapelle pas .

anonyme : chacun prend le texte comme il le sent